Créativité parentale: comment développer ses ressources avec la pleine conscience?

En appliquant la pleine conscience  nous pouvons observer combien nous avons tendance à juger nos enfants et à nous juger nous-mêmes comme parents. Nous posons alors des jugements ou des opinions sur ce qu’ils sont ou ce que nous sommes. Nous comparons parfois nos enfants selon des modèles créés par notre esprit, projetant ainsi nos propres attentes ou notre expérience personnelle.

La pleine conscience permet de lever volontairement tout jugement et ainsi de cultiver un plus grand discernement. Nous pouvons alors écouter nos enfants avec davantage de compassion, apprendre à nous reconnecter à eux tels qu’ils sont. 

Nos  enfants ont besoin de vivre leurs propres expériences. Malgré nos efforts et notre volonté de les préserver, nous ne pouvons pas savoir quelles expériences ils mèneront. Notre rôle en tant que parent est de les aimer et les accompagner sur leur chemin de vie.

La pratique nous amène peu à peu à développer de nouvelles réponses face à certaines demandes de nos enfants. L’enjeu est de pouvoir les écouter dans leurs besoins, sans imposer notre volonté.

Des études montrent que des enfants souffrent lorsque le cadre posé est trop rigide et autoritaire, ainsi que lorsqu’il n’existe pas de limites. Ainsi,  des parents chaleureux, suffisamment fermes, qui posent des limites claires et cohérentes, permettraient aux enfants une meilleure estime d’eux-mêmes.

En nous appuyant sur notre conscience et en levant nos jugements, nous apprenons à avoir confiance en nos compétences de parent. Nos choix sont de plus en plus cohérents. Nous laissons davantage d’espace à nos réponses intuitives et créatives, laissant ainsi place aux talents de nos enfants.

Il est nécessaire de leur laisser un espace de pensée et leur intimité, tout en les guidant dans leur chemin de vie. Ces possibilités d’ouverture sont possibles seulement si nous sommes prêts à offrir à nos enfants la liberté de découvrir leur propre personnalité malgré nos craintes et nos doutes.

Face aux pressions de la société, des nouvelles technologies et du désir des enfants « d’être comme tout le monde », poser des limites peut être difficile.

« Mes copines ont le droit d’avoir Facebook ! », « pourquoi j’ai pas le droit d’avoir un portable, tout le monde en a un dans ma classe »

Il est parfois nécessaire de faire preuve de beaucoup d’efforts pour résister aux différentes sollicitations et plaintes de nos enfants.

Toutefois, les enfants ont besoin de réponses cohérentes, non contradictoires sur des questions qui nous paraissent importantes.Il est important d’œuvrer pour les aider à trouver leur propre individualité et de rester cohérent dans les valeurs que nous transmettons. La pratique de la pleine conscience nous aide à trouver des solutions créatives, satisfaisantes pour tous.

Le métier de parent est donc un jeu d’équilibriste difficile entre liberté et limites, confiance et craintes.

Nous pouvons avoir confiance en nos compétences pour aider nos enfants à se fier à leurs sentiments et leurs intuitions, favorisant une sécurité intérieure indispensable pour le développement de nos enfants.

Marion Cognard Magdela
Psychologue Psychothérapeute
Paris 5 et Paris 11