Psychologie, étiothérapie et ostéopathie à la croisée du corps et de l’esprit

 

 

Découvrez la tribune de Marion Cognard Magdela, docteure en psychologie, et Mathieu Lafontaine, ostéopathe à Paris 5

Ils nous évoquent les liens corps-esprit ainsi que l’apport de la psychologie l’étiothérapie et l’ostéopathie pour en traiter les troubles.

 

Le corps humain 

 

L’être humain est une entité unique, régie pas 3 grands systèmes interdépendants les uns des autres:

 

  1. L’esprit

 

Il inclue notre inconscient, nos pensées, nos émotions, nos expériences mais aussi nos réactions.

 

  1. Le corps

 

Il correspond à la peau, aux muscles, aux articulations et aux ligaments qui forment notre enveloppe charnelle.

 

  1. Le système nerveux et biologique

 

Le système nerveux incluse tous les nerfs qui nous permettent de nous mouvoir mais aussi de digérer, de penser, de respirer et de parler. 

 

 

Comment agir sur ses 3 grands systèmes ?

 

 - Par la psychothérapie d’approche rogerienne et l’étiothérapie qui permettent les changements au sein de la dimension psychique, biologique et corporelle (voir les articles qui décrivent ces approches sur le site)

 

- L’ostéopathie au service de la mécanique du corps : 

 

En ostéopathie, le professionnel prend en compte le rôle de l’esprit sur nombre de douleurs.

Il est très courant d’évoquer le stress comme cause des brûlures d’estomac ou de douleurs cervicales.

Le stress est en effet un facteur important de douleurs, mais d’anciens traumatismes physiques peuvent en être également la cause.

L’ostéopathe va donc, par l’intermédiaire de mobilisations manuelles, permet de limiter ses douleurs d’origines traumatiques, émotionnelles ou posturales.